Consolidation des données déclaratives

L’action Consolidation des données déclaratives a pour vocation d'estimer au mieux : Qui pêche ? Où ? Combien de temps ? Avec quel engin de pêche ? Avec quel effort de pêche ? Quelles espèces sont pêchées ? En quelle quantité ? Et pour quelle valeur ?

Pourquoi consolider ces données ?

Pour fournir, aux utilisateurs, des données de statistiques de pêches validées, consolidées et qualifiées.

C’est-à-dire estimer au mieux :

  • Qui pêche ? : les navires et leurs caractéristiques techniques
  • Où ? : leurs zones de pêche)
  • Combien de temps ? : en jours de mer, en heures de pêche, …
  • Avec quel engin de pêche ? : filet, casier, chalut, drague, …
  • Avec quel effort de pêche ? : nombre de casiers mis à l’eau, kilomètres de filet déployés, …
  • Quelles espèces sont pêchées ? : bars, soles, coquille saint jacques, …
  • En quelle quantité (en kg) ?
  • Et pour quelle valeur (en euros) ?

Pour cela on croise, rapproche, vérifie et contrôle différentes sources d’informations :

  1. Les déclarations des pêcheurs (logbooks et fiches de pêche),
  2. Les ventes des pêcheurs (données des ventes en criées),
  3. Le suivi satellitaire de certains navires (données géolocalisées notamment VMS),
  4. D’autres enquêtes (notamment l’enquête sur l'activité des navires de pêche menée par le SIH de l’Ifremer).

Ainsi sont produites un ensemble de données de statistiques de pêches officielles de référence utilisées pour tous les besoins de suivi, d’expertise et de recherche sur les pêcheries françaises où cette donnée fait référence.

Ce travail est réalisé en étroite collaboration avec la Direction des pêches maritimes et de l’aquaculture du ministère de l’agriculture et de l’alimentation et l’algorithme est régulièrement amélioré pour prendre en compte les retours/remarques des utilisateurs de ces données depuis les chercheurs de l’Ifremer jusqu’aux représentants des pêcheurs.

Partenariat Ifremer - DPMA