Utilisation des données socio-économiques

La collecte d’informations socio-économiques est nécessaire pour améliorer les diagnostics et expertises sur les ressources halieutiques et les pêcheries. Les données collectées à l’échelle de la France contribuent à alimenter un rapport socio-économique annuel sur les flottilles de pêche européennes produit par les experts de l’Union Européenne.
Ces données sensibles et confidentielles sont protégées par le secret statistique. Aucune donnée individuelle n’est donc accessible, or dérogation autorisée par le comité du secret du CNIS pour des fins de recherche scientifique.

Des données validées, des indicateurs de performances socio-économiques calculés

Les données relatives aux revenus et aux coûts générés par les entreprises de pêche sont validées. Elles permettent ensuite de calculer des indicateurs de performances économiques tels que :

  • la productivité à travers le chiffre d’affaires par homme et par jour de mer ;
  • la richesse créée à travers la valeur ajoutée brute ;
  • la rentabilité à travers l’excédent brut d’exploitation ;
  • etc.

Ces indicateurs constituent un des préalables nécessaires aux évaluations bio-économiques de l'impact de mesures de gestion ou d'analyses de scénarios pertinents de gestion.

Des données regroupées par flottilles et classe de longueur

Les données socio-économiques sont transmis par l’Ifremer au Service de la Statistique et de la Prospective. Ce dernier recueille également les données collectées par le LEMNA (second partenaire de collecte) afin de reconstituer l’échantillon national.

Le SSP a ensuite la charge de les stocker dans une base de données puis de les extrapoler afin de calculer des indicateurs socio-économiques par flottille et classe de longueur, respectant ainsi la confidentialité des données.

Des données agrégées transmises à la Commission Européenne et disponibles en ligne

Ces données agrégées sont transmises chaque année par la France à la Commission Européenne en réponse à l’obligation communautaire. Les experts de l’Union Européenne les utilisent pour rédiger un rapport socio-économique annuel sur les flottilles de pêche européennes. Les rapports et les jeux de données sont disponibles sur le site du comité scientifique, technique et économique de la pêche (CSTEP).

Les données économiques sur la flotte de pêche française ont également été valorisées par le SSP dans une publication de quatre pages.

Des données individuelles protégées par le secret statistique

Les données socio-économiques individuelles sont protégées par le secret statistique. Ce dernier interdit à l’administration dépositaire de ces informations (le Service de la Statistique et de la Prospective) de les communiquer à des tiers.

Une demande de dérogation possible pour des fins de recherche

Toutefois, le comité du secret du CNIS peut proposer des dérogations d’accès aux données confidentielles dans la mesure où la demande est effectuée à des fins de statistique publique ou de recherche scientifique ou historique.

C’est dans ce cadre que l’Unité de Recherche Économie Maritime de l’Ifremer (partie intégrante de l'UMR AMURE) a obtenu l’accès aux données de l’échantillon national, lui permettant de mener ces travaux de recherche et d’expertise dans le respect de la confidentialité. Cet accès aux jeux de données individuelles est indispensable pour adapter les niveaux de regroupement des données en fonction des questions de recherche.

D’autres produits utilisant ces données socio-économiques sont disponibles dans la rubrique Publications.